2000 euros pour décaler 10 jours de vacances : la proposition de Hirsch aux soignants des hôpitaux de Paris | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

2000 euros pour décaler 10 jours de vacances : la proposition de Hirsch aux soignants des hôpitaux de Paris

Pour faire face à la cinquième vague de Covid, qui continue de monter en France, le directeur général de l’AP-HP propose aux soignants qui l’acceptent de décaler leur semaine de vacances pendant les fêtes… contre rémunération. 

 

Alors que le plan blanc devrait être national sous peu dans tous les hôpitaux de France selon le ministre de la Santé, dans les régions, les services s’organisent pour faire face à l’afflux de patients de la cinquième vague de Covid pendant les fêtes. 

Ce lundi 13 décembre, le directeur général de l’AP–HP, Martin Hirsch, a alerté sur la situation du personnel hospitalier des hôpitaux parisiens. Considérant que le plan blanc n’est pas un “plan miracle”, il a annoncé, dans une interview à RTL, qu’il souhaitait inciter ses professionnels de santé à décaler leurs congés de fin d’année. Ceci, contre une rémunération plus importante que ce qui se fait habituellement. 

Martin Hirsch a bien précisé que rien ne serait obligatoire. "On propose aux agents, comme les infirmières, de décaler leurs vacances. Mais sans les forcer : s'ils veulent prendre leurs congés, ils le font et nous, on s'arrange. En revanche, s'ils sont d'accord pour les repousser, on va leur proposer de les racheter plus cher”, a-t-il développé. 

Dans le détail, il explique que ces congés seront rachetés “au lieu de les mettre sur le compte épargne-temps”. 10 jours décalés représenteront 2000 euros. “Il y a des lits fermés depuis la rentrée parce qu'en France, les 18 mois de rythme fou ont eu un effet où des professionnels se sont arrêtés de travailler. On a beaucoup moins de recrutements qu'auparavant", a-t-il poursuivi. 

En cas de report de congés (mais aussi de fermeture de classe ou d'éviction), l'AP-HP indique également faciliter la garde des enfants des personnels médicaux et non médicaux, notamment "en remboursant des frais de garde à domicile à hauteur de 50 heures maximum par enfant et par semaine".

Outre la compensation des congés non pris, d'autres mesures visant à encourager la mobilisation exceptionnelle les soignants ont été réactivées au niveau national : majoration des heures supplémentaires de 50%, majoration du temps de travail additionnel pour les praticiens hospitaliers (de 50% également) et des gardes supplémentaires pour les personnels hospitalo-universitaires (de 20%).

[avec LCI et AFP]

 

34 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…