Un SOS lumineux affiché depuis les fenêtres du CHU de Caen | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un SOS lumineux affiché depuis les fenêtres du CHU de Caen

Le personnel soignant et les médecins du CHU de Caen ont voulu dénoncer leurs conditions de travail et leur détresse en affichant un SOS lumineux grâce aux lumières des chambres de l’établissement

En plein contexte de crise de l’hôpital public, le personnel soignant et les médecins du CHU de Caen (Calvados) ont voulu dénoncer leurs conditions de travail et leur détresse en affichant un SOS lumineux grâce aux lumières des chambres de l’établissement. 

 

L’image est marquante et l’action, inédite. Vendredi 29 novembre à 18 heures, des personnels du CHU de Caen ont affiché un SOS lumineux tracé avec les lumières d’une centaine de chambres de l’hôpital. Un geste pour dénoncer leurs conditions de travail et le manque de personnel, ainsi que leur détresse. 

Ressortant dans la nuit, des milliers d’habitants de Caen et sa périphérie ont pu découvrir ce SOS, visible depuis le périphérique de l’agglomération. 

 

Les lumières ont été allumées sur huit étages, soit sur une trentaine de mètres de haut entre les étages 13 et 20, relate le quotidien caennais Liberté, grâce à la coordination de plusieurs personnels soignants à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. “Un groupe a été créé pour cette action sur une messagerie, afin qu’on se coordonne au mieux par messages sur nos téléphones. Les lumières ont ainsi été allumées au fur et à mesure”, confie ainsi une aide-soignante depuis 11 ans. 

“Cette action symbolique dénonce la situation actuelle de tous les hôpitaux publics, explique de son côté le Dr Youssef Oulkhouir, pneumologue à l'hôpital universitaire au Parisien. Elle a mobilisé une grande partie du personnel médical et a concerné des lieux de consultation et des bureaux médicaux. Elle n'a eu aucun impact sur les patients hospitalisés. Le moment a été choisi à une heure où le périphérique qui longe l'hôpital est saturé afin de permettre une visibilité par le public. Nous aurions aimé qu'elle dure, mais les lumières ont été éteintes progressivement par l'institution.” 

 

[avec Liberté et Le Parisien]

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…