Une pharmacienne arrêtée pour trafic de certificats de vaccination | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une pharmacienne arrêtée pour trafic de certificats de vaccination

Depuis les annonces d’Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, les tentatives d’usurper ce précieux sésame se multiplient. Lundi 19 juillet, une pharmacienne du Val-de-Marne et son complice ont été mis en examen pour avoir proposé à la vente de faux certificats de vaccination.  

L’affaire est révélée par LCI. Vendredi 16 juillet, à Bagnolet, un homme est contrôlé par les policiers. Sur lui ? Une pochette contenant une quarantaine d’attestations anti-Covid, toutes à des identités différentes, raconte le média. L’homme dit être agent de mairie et centraliser les attestations pour des participants à un voyage de groupe, sans convaincre les policiers.  

Une enquête, menée par la sécurité territoriale de Seine-Saint-Denis, va permettre de tracer ces attestations - d’autres ont été retrouvées au domicile de l’homme contrôlé - , et de remonter jusqu’au centre de vaccination de l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne)... Mais aussi à une pharmacienne, dont le nom ressortait sur les faux documents.  

Les investigations ont permis d’établir qu’une grande partie des documents édités avaient été réalisés le 16 juillet. D’autres l’ont été à partir du 22 juin, mais le point commun, c’est qu’à chaque fois, la pharmacienne officiait au centre de vaccination de l’Haÿ-les-Roses.  

 

Deux mises en examen 

Selon les informations de LCI, le parquet de Bobigny a ouvert lundi 19 juillet une information judiciaire à l’encontre de la pharmacienne et de son complice pour participation à une association de malfaiteurs en bande organisée, faux documents administratifs, atteinte à un système de traitement automatisé de données. Les deux personnes ont été mises en examen dans la soirée et placées en détention provisoire.  

Depuis les annonces d’Emmanuel Macron sur l’obligation vaccinale et l’extension sanitaire, les tentatives de fraude se multiplient… Mais la vigilance augmente également. La semaine dernière, c’est un réseau qui vendait sur Snapchat des certificats de vaccination qui a été démantelé : partant d’un compte Snapchat “Médecin incroyable”, qui proposait à la vente des certificats de vaccination, les enquêteurs sont remontés jusqu’à une femme travaillant dans un centre de vaccination de Lyon. Dans cette affaire, six personnes ont été mises en examen.  

[Avec LCI

7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…