Radié pour avoir traité l'autisme avec des anti-infectieux, un généraliste fait appel | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Radié pour avoir traité l'autisme avec des anti-infectieux, un généraliste fait appel

Membre fondateur du collectif Chronimed, dont le Pr Montagnier est une figure, le Dr Philippe Raymond, médecin généraliste dans l'Ain, a été radié par la chambre disciplinaire de première instance de l'Ordre des médecins. Il a fait appel de cette décision. 
 

Pour SOS autisme, c'est une "première victoire". Généraliste à Bourg-en-Bresse (Ain), le Dr Philippe Raymond est mis en cause aux côtés d'une cinquantaine d'autres médecins qui prétendent guérir l'autisme avec des traitements non éprouvés. Membre fondateur du collectif Chronimed, il lui est reproché d'avoir traité les enfants avec un protocole associant antibiotiques, antifongiques et antiparasitaires. Une piste défendue par le Pr Luc Montagnier, également membre de Chronimed, devant l'Académie de médecine en 2012. 

Le CDOM avait été saisi en avril 2019 par le Conseil national de l'ordre des médecins, qui estimait que "la prise en charge par ce médecin de patients autistes, qui ne correspond pas aux données acquises de la science, est contraire à ses obligations déontologiques". Dans sa décision rendue le 8 décembre, qui vient d'être transmise à l'AFP, la chambre disciplinaire de première instance de l'Ordre des médecins d'Auvergne-Rhônes Alpes donne raison à l'instance nationale : "le Dr Raymond a méconnu les dispositions (...) du code de la santé publique" qui stipulent notamment que les soins délivrés par un médecin doivent être "fondés sur les données acquises de la science" et que, dans son expression publique, "il doit ne faire état que de données confirmées, faire preuve de prudence et avoir le souci des répercussions de ses propos auprès du public".  

Le généraliste s'est vu infliger la "sanction de radiation du tableau de l'Ordre des médecins". Mais il a fait appel : "cette sanction n'est ni définitive, ni exécutoire", précise l'ordre. Le généraliste comparaîtra donc devant la chambre disciplinaire nationale.  

Sur Twitter, Olivia Cattan, présidente de SOS autisme, s'est réjouie de cette décision. En septembre dernier, son Livre noir de l'autisme dénonçait ces charlatans de l'autisme, qui profitent du désespoir des parents et prennent les enfants pour des "cobayes"

 

 

De son côté, l'association France Lyme se dit "sidéré[e]" de cette sanction "d'une sévérité incompréhensible", le Dr Philippe Raymond œuvrant "sans relâche" pour les malades de Lyme.

 

 

[avec AFP]  

 

17 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…