Sociétés fantômes, commandes fictives : le milieu médical, nouvelle cible des "arnaques au président" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Sociétés fantômes, commandes fictives : le milieu médical, nouvelle cible des "arnaques au président"

Profitant de l'urgence et du manque de masques ou de gel hydroalcoolique, les "arnaques au président", qui consistent à usurper l'identité d'un fournisseur, se multiplient avec l'objectif de détourner l'argent de commandes médicales pouvant se chiffrer en millions d'euros. 

 

L'exemple le plus marquant est celui d'un grossiste de Rouen (Seine-Maritime) travaillant pour les pharmacies. Début mars, il a passé une commande de 6,6 millions d'euros pour des gels et masques à une société qui s'est finalement avérée être fantôme. "Les escrocs se sont fait passer pour des fournisseurs connus de la société en remettant un dossier complet", a précisé la société. La commande ne lui est jamais parvenue et l'argent a finalement atterri à Singapour où il a pu être bloqué par les autorités à la suite du dépôt d'une plainte contre X en France. Dans la région de Strasbourg, un intermédiaire s'est, lui, fait dérober 70.000 euros sur une commande de masques et de gel selon le même procédé. 

Dans les Yvelines, une société fournissant des pharmacies a effectué un premier versement de 15.000 euros à un fournisseur en Inde. Le deuxième versement a été bloqué à temps. L'enquête est en cours. Les escrocs ciblent aujourd'hui les hôpitaux, des pharmacies, les Ehpad, les collectivités locales et leurs fournisseurs, explique Anne-Sophie Coulbois, patronne de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF). 

Ils "vous contactent soit par téléphone, soit par mail, usurpant l'identité d'un fournisseur habituel, expliquent qu'ils vont recevoir un stock et qu'il faut un virement rapide avant que le stock ne parte", détaille-t-elle. Il s'agit de "faux ordres de virement (FOVI)" aussi appelés "arnaque au président" d'une entreprise. Ce type d'arnaques est apparu vers 2010 et s'est  ensuite étendue avec le développement d'internet. 

Gilbert Chikli, condamné récemment à 11 ans de prison pour avoir soutiré des millions d'euros en se faisant passer pour le ministre...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…