41 CPAM et 55 mutuelles escroquées : une famille empoche 675.000 euros | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

41 CPAM et 55 mutuelles escroquées : une famille empoche 675.000 euros

Une famille vient d'être interpellée dans les Yvelines. Elle aurait empoché frauduleusement 675.000 euros en escroquant 41 caisses d’Assurance maladie et 55 mutuelles. Sept personnes sont en garde à vue. Une des filles, secrétaire dans une société d'ambulances, est à l'origine de la fraude.
 

Une importante opération policière a permis de mettre fin à une vaste fraude. Une famille de sept personnes a été placée en garde à vue. Elle est soupçonnée d'escroquerie, faux et usage de faux, blanchiment et recel d’escroquerie en bande organisée, rapporte France Bleu.

Cette famille aurait escroqué 41 caisses d’Assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d’ambulances dont certaines se sont retrouvées en grande difficulté administrative, judiciaire et financière suite à l’usurpation de leurs identités. Elle aurait empoché plus de 675.000 euros.

Une plainte déposée en octobre 2017 pour abus de confiance au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine aurait permis de révéler l'affaire. La secrétaire d'une société d’ambulance aurait usurpé l’identité de son employeur. La jeune femme de 31 ans changeait la domiciliation bancaire de son employeur auprès de la CPAM. Elle envoyait de faux relevés d'identité bancaire pour que l'argent des prestations tombe directement sur son compte en banque. Les policiers se sont rapidement aperçus qu'elle étendait son activité à plusieurs autres sociétés d'ambulances dans toute la France.

Au total les forces de l'ordre, grâce à l'étude des flux financiers, ont identifié 41 caisses d'assurances maladie différentes et 55 mutuelles, victimes de ses agissements. L'enquête financière a permis d'établir que le préjudice s'élève à 675 000 d'euros. A ce montant s'ajoutent les tentatives de détournement de fonds qui n'ont pas abouti, d'un montant d'1,4 million d'euros.

Toute la famille profitait de la fraude. Son frère et son père bénéficiaient directement de virements des caisses de santé, leurs coordonnées bancaires ayant été interverties avec celles de sociétés d'ambulances ; d'autres recevaient de l'argent du compte de la trentenaire. "Ils achetaient des produits de luxe et des véhicules haut de gamme et lui rétrocédaient parfois une partie de l'argent en liquide", rapporte Le Parisien. Les perquisitions ont permis la saisie de trois voitures, dont une Mercedes Classe C, ainsi que de produits de luxe, notamment des sacs à main. Les enquêteurs ont aussi saisi trois biens immobiliers et sept comptes bancaires.

La secrétaire, ainsi que son frère et son père devraient être mis en examen pour escroquerie en bande organisée et association de malfaiteurs avec des réquisitions de placement en détention. Les quatre autres personnes impliquées sont poursuivies pour blanchiment en bande organisée.

 

[Avec leparisien.fr et francebleu.fr]

14 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…