Paces : le concours reporté à cause du coronavirus  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Paces : le concours reporté à cause du coronavirus 

Les ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur ont décidé de réviser le calendrier et les modalités d’organisation des différents concours prévus au printemps, dont la Paces.  

 

C’est l’une des conséquences de l’épidémie de Covid-19 qui touche actuellement la France. Alors que différents concours et examens devaient avoir lieu au printemps, Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal ont pris la décision de les reporter.  

Ainsi, les épreuves du concours de la Paces seront réorganisées à partir de la fin du mois de mai. “Des précisions vont être données très rapidement pour permettre aux doyens des facultés de médecine de revoir les réservation des lieux d’examens”, explique Patrice Diot, Doyen des doyens. “Les dates ne seront pas forcément toutes les mêmes dans les facultés, ce sont des concours locaux”, précise-t-il.  

 

Autre sujet brûlant : la mise en place de la réforme du premier cycle, avec la suppression de la Paces et du numerus clausus prévue pour la rentrée de septembre. “Les facultés de médecine sont toutes mobilisées dans la continuité pédagogique pour préparer la rentrée et tout ce qui doit accompagner cette réforme”, assure le Doyen des doyens qui précise que le seul risque existant à ce jour concerne les examens des autres années universitaires. “Au moment du concours de la Paces et des ECN, une grande partie du personnel des facultés sera mobilisée. Malgré cela, je pense que c’est un problème facilement gérable, faculté par faculté”, explique-t-il.  

 

Aucune décision pour les ECNi 

Si des rumeurs faisaient également mention d’un report des ECN au mois de juillet, il n’en est rien pour l’instant. “Les informations dites officielles qui circulent ne sont ni officielles ni valides. Je regrette que des structures privées aient communiqué hier de manière catégorique sur le fait qu’une décision de report avait été prise. Ce n’est pas vrai”, s’agace Patrice Diot. “A ce jour, il n’y a pas de date. Actuellement ils sont prévus mi-juin, c’est juste et une réflexion est donc en cours.”  

 

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…