Vers la fin des redoublements en Paces à Lille ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vers la fin des redoublements en Paces à Lille ?

Interdire les redoublements en Paces et mettre en place un oral pour départager les étudiants en queue de numerus clausus. C'est l'expérimentation que souhaite mettre en place le doyen de la faculté de médecine de l'université Lille 2 à compter de la rentrée 2018. Les étudiants sont vent debout contre cette réforme, qui les priverait d'une seconde chance.

Près de 80% des étudiants inscrits en Paces n'accèdent jamais à la 2ème année de médecine. Et 50 à 70% des reçus ont dû s'y prendre à deux fois, « ce qui est à la fois inutile et dommageable dans le cadre d'études de santé longues », note, dans un document de travail daté du 10 décembre transmis à Egora, le doyen de la faculté de médecine de Lille 2, le Pr Didier Gosset. « L'absurdité du système est éclatante quand on réalise que les deux-tiers des mentions TB au baccalauréat scientifique qui accèdent à une filière de santé le font en 2 ans », relève-t-il.

Dans le droit fil des conclusions de la Grande Conférence de santé et s'inspirant du projet porté par les doyens des facs de médecine franciliennes, le doyen lillois prône une réforme de la Paces réduisant à une seule année le processus d'admission par la voie principale, tout en instaurant une voie alternée.

 

 

Concrètement, dans chaque filière (médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie), 80 à 90% des places du numerus clausus seraient attribuées par la voie principale, composée de deux concours écrits et d'un oral pour une partie des étudiants. A l'issue du premier examen, au terme du premier semestre, les 15% d'étudiants les moins bien classés « sont obligatoirement réorientés ». A l'issue du second examen, les étudiants classés dans la limite de 75% des places du numerus clausus sont déclarés définitivement admis et entreront directement en seconde année. « Les 25% de places restantes sont réparties après...

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…