"Il n’est pas interdit à un généraliste d’utiliser le midazolam" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Il n’est pas interdit à un généraliste d’utiliser le midazolam"

La Haute Autorité de santé devrait publier de manière imminente de nouvelles recommandations de bonnes pratiques sur la prise en charge médicamenteuse antalgique en fin de vie. Pour le Dr Véronique Fournier, présidente du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie interrogée par Egora, le midazolam devrait être accessible en ville, "dans les mêmes conditions que la morphine". Egora : Quelle est votre réaction à la mise en examen de ce généraliste normand ? Véronique Fournier : La justice fait son travail et je n’ai pas...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…