IVG : Agnès Buzyn affirme son attachement à la clause de conscience | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

IVG : Agnès Buzyn affirme son attachement à la clause de conscience

Lors des questions d'actualité au Gouvernement cette semaine, Agnès Buzyn a eu l'occasion de dire son attachement à la clause de conscience des médecins. "La clause de conscience protège les femmes d'une discussion compliquée avec les médecins", a affirmé Agnès Buzyn lors des questions d'actualité au Sénat ce mardi. "Je pense que supprimer la clause de conscience aboutirait à des médecins qui pratiqueraient un acte dans de mauvaises conditions de bienveillance. Ce que l'on ne souhaite pas pour des femmes qui sont en grande souffrance à ce moment-là", a ajouté...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…