Vaccination Covid : comment Doctolib, Keldoc et Maiia vont gérer la prise de rendez-vous ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination Covid : comment Doctolib, Keldoc et Maiia vont gérer la prise de rendez-vous ?

Les plateformes de prise de rendez-vous médical en ligne Doctolib, Keldoc et Maiia ont été choisies par l’Etat français pour organiser la phase “grand public” de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Une semaine avant le lancement de la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans  résidant hors Ehpad, prévu le 18 janvier, les plateformes privées Doctolib, Keldoc et Maiia ont annoncé qu’elles avaient été sélectionnées par le Gouvernement pour s’occuper de la prise de rendez-vous.

Dans un communiqué publié lundi 11 janvier, le leader du marché Doctolib a déclaré que “les patients prioritaires peuvent d’ores et déjà prendre rendez-vous pour se faire vacciner”.  La prise de rendez-vous via le site d'information public sante.fr sera quant à elle possible à partir de jeudi 14 janvier.

La plateforme assure avoir déjà équipé 150 centres de vaccination avec son logiciel, dans toutes les régions. Mais, assure Doctolib, “tous les sites de vaccination devront être équipés d’une solution de gestion de centre et de prise de rendez-vous en ligne d’ici mercredi soir”.  Selon le site, l’Etat s’est engagé à prendre en charge le coût de l’équipement.

“Les patients pourront choisir un centre de vaccination” et “prendre les deux rendez-vous pour les deux injections en même temps”, a précisé Stanislas Niox-Château, cofondateur et président de Doctolib, sur franceinfo. Les Français pourront prendre rendez-vous pour eux-mêmes ou pour un proche. Ils auront aussi la possibilité de prendre rendez-vous par téléphone. Enfin, comme pour un rendez-vous médical classique, ils recevront un SMS de rappel.

De son côté, Maiia (filiale du spécialiste de l'édition des logiciels pour les assureurs santé Cegedim) indique que “les patients âgés de plus de 75 ans, pompiers et aides-soignants de plus de 50 ans pourront prendre rendez-vous” dès mercredi 13 janvier pour une vaccination à partir du lundi suivant. La plateforme Keldoc (filiale de la Mutuelle nationale des hospitaliers) assure être déjà utilisée par “un certain nombre de centres de vaccination”.

Par ailleurs, Doctolib annonce  travailler avec les médecins généralistes libéraux en vue de “préparer le déploiement de sa solution de gestion de la vaccination pour la phase de vaccination décentralisée”.

[avec AFP et franceinfo]

 

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…