Pas encore suspendue, une généraliste non vaccinée décide de reprendre les consultations | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pas encore suspendue, une généraliste non vaccinée décide de reprendre les consultations

N’ayant pas encore reçu la notification de sa suspension, qui aurait dû être effective le 15 octobre, une généraliste costarmoricaine a choisi de reprendre le chemin de son cabinet. La menace de sa mise à l’écart a mobilisé ces derniers jours plusieurs de ses patients, qui craignent de se retrouver sans médecin.

 

“Tant que je n’ai pas de notification de ma suspension, je continue mon travail auprès de mes patients [...]Si personne ne dit rien, je continue”, déclare une généraliste de Pleudihen-sur-Rance (Côtes d’Armor) à France Bleu. La médecin de 66 ans, non vaccinée mais qui ne se dit pas “antivax”, aurait certes reçu deux courriers lui indiquant de se faire vacciner sous peine d’être suspendue à partir du 15 octobre… Mais la suspension ne serait à ce jour pas effective, selon des sources concordantes citées par la radio locale.

Ainsi, le député LREM du département, Hervé Berville, a confirmé que la médecin n’était, à ce jour, pas suspendue, de même que le directeur de l’ARS Bretagne, Stéphane Mulliez. La généraliste, qui exerce depuis 40 ans, a donc repris le chemin du cabinet ce lundi 25 octobre, arguant avoir “des engagements envers la mairie dans la maison médicale”, révèle la radio locale.

L’ARS “est-elle en train de jouer la montre ? A-t-elle choisi de repousser la suspension du docteur [...] face au manque de professionnels de santé dans le secteur de Pleudihen ?”, s’interroge France Bleu. L’éventualité de la suspension de la généraliste avait suscité de nombreuses inquiétudes chez ses 1.500 patients et chez des élus locaux.

Plusieurs actions ont en effet été menées pour conduire l’ARS à renoncer à la suspension : une pétition à l’initiative de patients, un courrier de 4 élus locaux visant à alerter sur la situation locale. Et samedi 23 octobre, plus de 500 patients ont aussi manifesté à Dinan. Selon la radio locale, si les organisateurs étaient au courant de la non-suspension de la généraliste, ils ont choisi néanmoins de maintenir le rassemblement et de le dédier à l’ensemble des soignants.

 

[Avec France Bleu]

 

62 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…