61 jours pour voir un spécialiste: l'accès aux soins s'est dégradé sous Touraine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

61 jours pour voir un spécialiste: l'accès aux soins s'est dégradé sous Touraine

En cinq ans, le délai moyen d'obtention d'un rendez-vous chez un médecin spécialiste libéral est passé de 48 à 61 jours, selon les résultats de l'Observatoire de l'accès aux soins réalisé par l'Ifop.

Pour obtenir un rendez-vous chez un dermatologue en 2017, en ville, il faut désormais compter en moyenne 64 jours. C'est 23 jours de plus qu'en 2012. Durant le quinquennat de François Hollande, les délais d'attente se sont allongés pour toutes les spécialités majeures : 15 jours de plus pour voir un cardiologue (53 jours en 2017) ou encore un rhumatologue (51 jours), 13 de plus pour un gynécologue (68 jours), 10 de plus pour un ORL (43 jours).

La situation a même empiré en ophtalmologie, spécialité la plus difficile d'accès : en moyenne, les patients décrochent une consultation après 117 jours d'attente en 2017, contre 104 en 2012.

L'accès aux médecins généralistes s'est également dégradé : il faut désormais attendre 8 jours en moyenne pour un rendez-vous, deux fois plus qu'il y a 5 ans. Or, rappelle le cabinet Jalma -commanditaire de l'enquête, les délais d'attente sont la première cause de renoncement aux soins, devant le coût de la consultation et le reste-à-charge : près de deux Français sur trois abandonnent l'idée de consulter lorsque obtenir un rendez-vous est trop difficile. Le coût de la consultation en décourage 1 sur 2 et le reste-à-charge 1 sur 3.

La situation ne va pas s'améliorer au vu de la démographie médicale.

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…