"Retards de livraison" ou "rétention des pharmaciens" ? Les médecins ne voient pas arriver les tests antigéniques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Retards de livraison" ou "rétention des pharmaciens" ? Les médecins ne voient pas arriver les tests antigéniques

Un mois après que le Gouvernement a annoncé le déploiement de cinq millions de tests antigéniques sur l’ensemble du territoire, les médecins généralistes, infirmières et pharmaciens, habilités à pratiquer ces tests, semblent désabusés, avec parfois le sentiment que les mêmes erreurs, commises au printemps dernier, se reproduisent. “Problèmes de livraison”, “manque de moyens de protection”, et même “rétention de tests”… Les professionnels de santé témoignent en effet de nombreux obstacles, décourageant certains d’utiliser ce moyen de dépistage. Au lendemain du discours du président de la République, fin octobre, Cyril Colombani,...
24 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…