Délit statistique : unis, les médecins disent leur ras-le-bol | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Délit statistique : unis, les médecins disent leur ras-le-bol

Contre le harcèlement des caisses et le délit statistique, des généralistes appellent à un rassemblement ce jeudi à Saint-Brieuc.  Ils soutiennent un confrère convoqué par la CPAM des Côtes-d'Armor.

"Il y a cinq jours, j'ai décidé de monter seul au créneau pour défendre un collègue", explique Yvon Le Flohic, généraliste des Côtes-D'Armor à l'origine de cette initiative. Un généraliste du département est en effet convoqué devant la CPAM 22 pour "délit statistique", en raison de ses prescriptions différentes de la moyenne départementale. Depuis, plusieurs syndicats (CSMF, FMF, MG France, UFMLS) mais aussi l'URPS-Médecins libéraux de Bretagne ont décidé de soutenir le rassemblement.

 

 

"Nous n'ignorons pas que ces pratiques ont permis à la CPAM 22 de passer dans le classement de la CNAMTS de la 50ème à la 3ème place, mais il nous semble urgent de poser la question des répercussions humaines", écrit Yvon Le Flohic. "Aucun des médecins avec qui j'ai pu m'entretenir ne rejette le principe d'une responsabilité et d'un dialogue avec la CPAM, mais la forme actuelle de ce dialogue ne peut perdurer sans répercussions très dommageables pour l'offre de soins", ajoute le généraliste dans un courrier.

Dans un mail...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…