Pénurie de personnels dans les hôpitaux français : le maire d'une ville frontalière appelle à la solidarité des soignants suisses

Face aux départs de nombreux soignants français vers la Suisse, le maire d'Annemasse (Haute-Savoie), Christian Dupessay, propose "un appel à la solidarité" des professionnels de santé suisses. L'élu demande, qu'en cas de "risque extrême", des soignants travaillant en Suisse puissent être détachés dans les hôpitaux français transfrontaliers.

22/03/2024 Par Chloé Subileau
Démographie médicale

A la frontière avec la Suisse, la fuite des soignants français vers le pays helvétique est devenue une réalité, en raison de la plus grande attractivité des salaires dans ce territoire. Pour contrer ces départs, le maire socialiste d'Annemasse (Haute-Savoie), Christian Dupessey, propose "un appel à la solidarité" des soignants suisses. L'édile souhaite, en effet, qu'en cas de "risque extrême, notamment de fermeture des urgences, une aide", déterminée pour une période précise, permette "l'arrivée de personnel qui fonctionne aux HUG [Hôpitaux universitaires de Genève, NDLR] et qui serait détaché dans les hôpitaux français" concernés par ce risque de fermeture des urgences, rapportent nos confrères de France 3 Regions

Alors que "52 postes financés" sont manquants au CH Alpes-Léman, le maire estime qu'on "ne peut pas avoir d'un côté de la frontière, une offre médicale très large et très ouverte, et de l'autre, une offre, qui mettrait en danger la vie des patients"

S'il reconnait que "certains [lui] disent" que cette proposition "est utopique", Christian Dupessey, également président du pôle métropolitain du Genevois français, voit dans cette dernière une "vraie solidarité de territoires" et une "révolution". De son côté, "le département genevois de la santé se montre ouvert à la réflexion", indique France 3 Régions. 

Le ministre suisse Pierre Maudet s'est également exprimé sur ce sujet, affirmant qu’"il faut approfondir cette idée même si sa mise en place serait complexe".

[avec France 3 Régions]  

 
Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

9 commentaires
25 débatteurs en ligne25 en ligne
Photo de profil de Bruno Goulesque
1,1 k points
Débatteur Renommé
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
Les suisses connaissent également une crise de l'attractivité des métiers de la santé, notamment dans les services de premier recours hospitaliers. En effet les conditions de travail se sont durcies ...Lire plus
Photo de profil de David Zajtman
233 points
Psychiatrie
il y a 2 mois
Les suisses ne font pas l'aumône et payent correctement les professionnels de santé. D'ailleurs je ne comprends pas s'il en reste à Anemasse et dans l'hexagone....Lire plus
Photo de profil de Romain L
12,8 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
Bah oui, les suisses paient correctement, eux... Toutes ces pseudo solutions ramènent toujours au même problème : nous sommes sous-payés et sur-taxés....Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17