Patients en ALD sans médecin traitant : les généralistes appellent Braun à revoir sa copie

24/03/2023 Par L. C.
Pour permettre aux 700 000 Français souffrant de maladies chroniques qui n’ont pas de médecin traitant d’en bénéficier, le ministre de la Santé et l’Assurance maladie ont élaboré un plan d’actions en plusieurs étapes.

Le ministère de la Santé et l’Assurance maladie font-ils fausse route ? C’est ce que pense en tout cas le syndicat MG France qui se montre dubitatif concernant le plan de l’avenue de Ségur pour réduire le nombre de patients en ALD sans médecin traitant. Annoncé mi-mars puis détaillé en début de semaine, ce plan en plusieurs étapes prévoit, entre autres, de solliciter les médecins qui voit régulièrement des malades chroniques pour les inciter à se déclarer médecin traitant pour ces patients, et ce dès le mois d’avril. Il prévoit encore à partir du mois de juin de communiquer le nombre de patients en ALD sans MT aux CPTS.

Dans un communiqué, MG France estime que le vœu du ministère de "risque de rester incantatoire" puisque "le Gouvernement ne prévoit toujours pas les moyens nécessaires au sauvetage de la médecine générale". L’échec des négociations conventionnelles laisse encore un goût amer. "C’est la posture gouvernementale, portée par ce même ministre de la Santé, basée sur un management punitif s’exerçant sur les médecins encore sur le terrain et censée masquer un budget pour la médecine de ville inférieur à l'inflation, qui a conduit" à cet échec, juge le syndicat. "Cet échec, dont le ministre porte la responsabilité, va évidemment aggraver la situation", déplore le premier syndicat de généralistes. Car "l’absence de moyens et de reconnaissance de l’engagement déjà intense des médecins généralistes traitants va avoir des effets dévastateurs sur leur démographie et donc sur la prise en charge des patients". MG France, qui s’est élevé contre l’accès direct aux paramédicaux, considère que si l’on manque de médecins traitants, c’est parce que le politique a "négligé" ce rôle et tenté de "le contourner". "Le seul plan crédible est un ‘plan Marshall pour la santé primaire’", assure le syndicat de la Dre Agnès Giannotti, qui appelle à "redonne de l’attractivité au métier de médecin traitant" et à lui donner les moyens d’agir. Il demande ainsi solennellement à François Braun de revoir sa copie.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17