bureau

Faute de médecin, un généraliste retraité exerce chaque semaine dans le bureau du maire

Faute médecin installé sur sa commune, le maire de Manzac-sur-Vern (Dordogne) a décidé de laisser chaque semaine son bureau à un généraliste retraité. Chaque mercredi, pendant quatre heures, le praticien s'installe dans la mairie pour prendre en charge les habitants. 

12/06/2024 Par Chloé Subileau
Démographie médicale
bureau

Abandonner son bureau quelques heures pour permettre au médecin d'y exercer ? C'est la solution qu'à trouver le maire du village de Manzac-sur-Vern, en Dordogne, pour permettre aux habitants d'avoir accès à des soins. Chaque semaine, durant un après-midi, l'élu cède son fauteuil à un médecin retraité, nouvellement arrivé sur cette commune de 550 habitants, explique France 3 Régions.

"Je ne suis pas en mairie le mercredi après-midi. Ce sera [donc] occupé par une petite permanence médicale", détaille le maire, Yannick Roland. Le praticien a ainsi "accès à une imprimante, à Internet […], à des sanitaires avec un petit lavabo à côté". "On a tout ce qu'il faut, et le hall d'accueil qui fera office de salle d'attente...", poursuit-il.

Cette solution a convaincu le médecin, mais surtout les habitants. "Nous avons déjà un maire qui se décarcasse pour son village, et le fait d'avoir un docteur tous les mercredis, ça pose beaucoup moins de problèmes", s'est réjoui l'une d'entre eux, citée par nos confrères.

[avec France 3 Régions]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
11 débatteurs en ligne11 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17