Des prescriptions médicamenteuses toujours (trop) élevées en pédiatrie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des prescriptions médicamenteuses toujours (trop) élevées en pédiatrie

Les prescriptions de médicaments chez les enfants ne baissent pas, plaçant la France parmi les plus gros consommateurs. Les corticoïdes oraux chez les moins de 6 ans et les IPP chez les nourrissons sont particulièrement sources d’inquiétudes. Si on sait que la population française, dans son ensemble, fait partie des plus gros consommateurs de médicaments en Europe, on a peu de données concernant les enfants. Les dernières remontent à 2011 via une analyse de l’Echantillon Généraliste des Bénéficiaires de l’assurance maladie (EGB), qui avait montré que la fréquence de prescriptions...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…