Maladie d’Alzheimer : intérêt potentiel de la L-sérine en complément alimentaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Maladie d’Alzheimer : intérêt potentiel de la L-sérine en complément alimentaire

Des chercheurs français ont récemment mis en évidence l’intérêt de la L-Sérine, un des acides aminés les plus communs du vivant, déjà disponible dans le commerce sous forme de complément alimentaire, dans la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer. Ces chercheurs du laboratoire des maladies neurodégénératives (CNRS/CEA/Université Paris-Saclay) et du neurocentre Magendie (Inserm/Université de Bordeaux) ont utilisé pour cela des souris modèles de la maladie d’Alzheimer. Ils ont pu observer une réduction de production de la L-sérine par les astrocytes. Or, cet acide aminé est le précurseur de la D-sérine, connue...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…