Vaccins anti-Covid à ARNm : des données rassurantes sur le risque de myocardite ou de péricardite | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccins anti-Covid à ARNm : des données rassurantes sur le risque de myocardite ou de péricardite

Ce sont tout d’abord les pays du nord de l’Europe et les Etats-Unis qui ont mis en exergue le risque de myocardite et de péricardite dans les suites immédiates d’une vaccination par Spikevax (Moderna) ou par Comirnaty (Pfizer) chez des sujets de moins de 50 ans, tout en relativisant ce risque considéré comme peu important et sans conséquence grave. Aujourd’hui, ce sont les données d’une étude française qui permettent de mieux cerner ce risque. Il s’agit d’une étude cas-témoins ayant porté sur toutes les personnes âgées de 12 à 50...
11 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…