Enfants avec retard de croissance par déficit isolé en hormone de croissance : le test de stimulation doit être refait durant la puberté, sans attendre la fin de la croissance | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Enfants avec retard de croissance par déficit isolé en hormone de croissance : le test de stimulation doit être refait durant la puberté, sans attendre la fin de la croissance

Chez les enfants présentant un retard de croissance par déficit isolé en hormone de croissance ( growth hormone , GH), on sait que, une fois la taille souhaitée atteinte, lorsqu’on vérifie si le déficit en GH persiste, une bonne proportion de patients n’ont plus de déficit en GH. Et si on retestait le déficit en GH plus tôt, au cours de la puberté plutôt qu’en fin de puberté et de croissance, pourrait-on éviter la poursuite du traitement par GH chez les patients qui auraient récupéré leur déficit ? Cela aurait-il...
1 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…