La durée de sommeil des jeunes adultes influe sur le risque de diabète de type 2 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

La durée de sommeil des jeunes adultes influe sur le risque de diabète de type 2

Le manque de sommeil est fréquent dans la population générale. Ainsi, on rapporte que 32 % des adultes américains dorment moins de 7 heures par nuit. Comme le sommeil joue un rôle central dans la régulation du métabolisme, de la balance énergétique et dans la régénération de différents systèmes biologiques, l’effet de la durée de sommeil sur la santé est devenu un sujet de recherche de plus en plus prisé. Plusieurs études épidémiologiques ont documenté qu’une durée de sommeil trop courte ou trop longue pouvait être associée à un risque...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…