Etat de santé des diabétiques en France : le 3ème volet de l’enquête Entred est lancé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Etat de santé des diabétiques en France : le 3ème volet de l’enquête Entred est lancé

Avec actuellement 3,3 millions de malades en France, le diabète constitue un problème de santé publique majeur, qui devrait s’accélérer à l’avenir. Des données estiment que 592 millions d’adultes pourraient être concernées d’ici 2035 dans le monde.

Les enjeux sont à la fois sanitaires, et socio-économiques. Il est donc fondamental, à la fois pour les patients, les professionnels de santé, mais aussi pour l’ensemble des décideurs en santé et autres professionnels impliqués, de bénéficier d’informations actualisées sur le plan épidémiologique, médical, économique et social concernant les personnes traitées pour un diabète en France. Ces renseignements sont indispensables à l’élaboration des stratégies de prévention nécessaires à l’amélioration de l’état de santé, des pratiques médicales et de la qualité de vie des personnes diabétiques.

C’est dans cette optique de transversalité qu’a été conçue l’étude Entred (Echantillon national témoin représentatif des personnes diabétiques). Menée auprès d’un échantillon de 13 000 personnes diabétiques sous traitement médicamenteux tirées au sort, elle se caractérise par une double approche patient-médecin. Elle cherche également à décrire les évolutions survenues dans le parcours de soins, y compris les démarches éducatives entreprises, le recours aux soins et l’adhérence des patients au traitement.

Après 2001 et 2007, c’est le troisième volet qui est lancé aujourd’hui par l’assurance maladie, la Sécurité Sociale des indépendants, l’Ansm, l’HAS, et Santé Publique France. Il s’intéressera particulièrement aux évolutions sur le long terme, ainsi qu’aux changements récents dans la prise en charge de la maladie tels que le recours aux objets connectés ou aux applications de santé.

Fait nouveau, les spécificités de certaines populations seront abordées : diabétiques résidant dans les départements d’Outre-Mer, et diabétiques de type 1, pour lesquelles peu de données sont aujourd’hui disponibles.

La précédente enquête avait mis en évidence des évolutions importantes comme l’amélioration des facteurs de risque vasculaires, mais une progression de l’obésité ; une altération de la qualité de vie ; d’importantes inégalités socio-économiques ; un reste à charge moyen estimé à 660 euros en 2007 ; et enfin, un coût des soins pris en charge par l’assurance maladie en augmentation de 80% du fait principalement de l’augmentation du nombre de personnes diabétiques et de l’intensification du suivi et des traitements

Les résultats d’Entred 3 sont attendus à partir de mi-2020.

 

Sources : 

Assurance maladie/Sécurité Sociale des indépendants/Ansm/HAS/Santé Publique France

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…