ESC 2020 : IEC, ARA II, pas de conséquence en cas de Covid-19 | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

ESC 2020 : IEC, ARA II, pas de conséquence en cas de Covid-19

L’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2) membranaire étant le récepteur fonctionnel du SARS-CoV-2, des inquiétudes se sont faites jour concernant les risques associés à la prise d’IEC et d’ARAII en cas d’infection Covid-19. Les résultats de l’essai académique Brace Corona, conduit chez 659 patients hypertendus brésiliens hospitalisés avec une infection légère ou modérée confirmée par le SARS-CoV-2, sous traitement par IEC (16,7 % des cas) ou, plus souvent, par ARA II (83,3 % des cas), favorisent plutôt une certaine neutralité d’action de ces médicaments. Le pourcentage de patients vivants...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…