Cancer : le paracétamol pourrait diminuer l’efficacité des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires  | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Cancer : le paracétamol pourrait diminuer l’efficacité des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires 

Une étude française alerte sur le fait que l’utilisation de paracétamol pourrait réduire l’efficacité des traitements par inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (immune checkpoint blockers, ICB) chez les patients ayant un cancer à un stade avancé. Les chercheurs se sont penchés sur cette question car des données précédentes ont suggéré que l’utilisation du paracétamol, traitement antalgique de première intention généralement considéré comme anodin, pourrait avoir un impact négatif sur le plan immunitaire. Des études randomisées ont ainsi montré que ce traitement pouvait diminuer les réponses vaccinales. Les scientifiques ont donc...
6 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…