Les pénuries de médicaments contre le cancer s’aggravent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les pénuries de médicaments contre le cancer s’aggravent

Les professionnels de santé font le constat alarmant d’une augmentation des pénuries de médicaments contre le cancer. Face à cette situation jugée « indigne », la Ligue contre le cancer se mobilise à travers une campagne et un site internet.

Une enquête, menée par l’association et l’institut Ipsos, montre l’ampleur du problème. Il en ressort en effet que 74% des professionnels interrogés ont déjà été confrontés à des pénuries de médicaments utilisés contre le cancer pendant leur carrière. Mais surtout, la très grande majorité (3 praticiens sur 4) ont le sentiment que ces pénuries s’aggravent depuis 10 ans. C’est le cas de 6 oncologues médicaux sur 10, mais aussi de 95% des pharmaciens hospitaliers.

Tous s’accordent pour constater l’impact majeur de ces manques de traitement sur les patients. En effet, 3 professionnels soignants sur 4 considèrent que les pénuries de médicaments utilisés contre le cancer entraînent une perte de chances pour les malades. Plus encore, 45% des professionnels interrogés font le constat d’une détérioration de la survie à 5 ans chez ces patients ; un pourcentage qui monte même à 68% parmi les oncologues concernés.

« C’est un combat de longue date de la Ligue contre le cancer. Les pénuries de médicaments utilisés dans les traitements des cancers sont un fléau silencieux qui s’aggrave d’année en année et que le contexte de la Covid-19 ne fait que renforcer. Au-delà même du manque de certains médicaments, l’insuffisance d’information, de transparence, les sentiments d’inquiétude et de colère des personnes malades, leur perte de confiance sont autant de conséquences délétères pour elles mais aussi de difficultés pour les professionnels de santé » explique Axel Kahn, Président de la Ligue contre le cancer. « Dans son rôle de lanceur d’alerte, la Ligue souhaite mobiliser le plus grand nombre face à cette situation : pouvoirs publics, personnes malades (concernées ou non par les pénuries), familles, etc. Il est urgent de trouver des solutions pérennes à ce problème d’ampleur, qui s’est installé dans la durée. »

 

Des traitements d’importance majeure

Tous les cancers sont concernés, y compris pédiatriques. « Il y a une quarantaine de médicaments d'importance majeure en oncologie qui ont fait l'objet de pénurie » au fil des années, a rapporté à l'AFP le Pr Axel Kahn. « Les premiers touchés sont toujours...

Sources : 
Communiqué de la Ligue contre le cancer, 14 septembre 2020 ; Avec AFP

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…