PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Préservatif : de l'intestin d'agneau au latex

Le point commun entre un mouton et Charles Goodyear? Le préservatif. Si le premier a donné ses intestins pour fabriquer des condoms dès le 17e siècle, le second a, lui, permis de lancer sa production en série en transformant le latex d'hévéa en caoutchouc!

Non, le préservatif ne tire pas son nom d'un certain Dr. Condom, dont il n'existe nulle trace historique! Le mot "condom" dériverait soit du verbe latin condere, qui signifie notamment "protéger" ou "mettre au fourreau", soit du terme italien guantone, et surtout de son variant vénitien gondon: "gant" ou...

L’accès à la totalité de l’article est réservé aux professionnels de santé.

Créer un compte

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…