Troubles du neurodéveloppement : un guide pour améliorer le repérage

21/03/2024 Par Marielle Ammouche
Pédiatrie
Une nouvelle version du "Guide de repérage des signes inhabituels de développement chez les enfants de moins de 7 ans" vient d’être rendue publique. La première version datait de 2020.

  Un groupe d’experts pluridisciplinaire mandatés par la délégation interministérielle à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement a ainsi réalisé cette actualisation, qui s’inscrit dans le cadre de la volonté exprimée par Emmanuel Marcon de systématiser le repérage précoce. Le guide, qui s’adresse aux médecins généralistes, contient notamment des grilles de repérage qui seront incorporées au carnet de santé au printemps 2024 pour la version papier et à la fin de l’année pour la version numérique. Ainsi, des questions ont été ajoutées ou précisées pour mieux repérer les différents troubles. Les âges auxquels les enfants doivent être dépistés ont été mieux exprimés (en période, et non plus à un âge donné). Certains examens, difficiles à réaliser sans matériel spécifique, ont été supprimés. Des questions sur les troubles neuro-visuels, non présents dans la première version, ont été intégrées. Enfin, des liens utiles ont été ajoutés. "Je sais à quel point un outil de repérage rigoureux et rapide d’utilisation est indispensable. Cette nouvelle version va faciliter le travail des médecins généralistes, très impliqués dans le dépistage des enfants. Plus nous dépisterons tôt les enfants, plus l’ensemble des professionnels impliqués pourra contribuer à modifier durablement et positivement leur trajectoire de vie. Soyons résolument tournés vers le progrès de ces enfants, quel que soit le trouble : autisme (TSA), troubles dys, TDAH, ou trouble du développement intellectuel (TDI). Tout est possible à ces âges", a déclaré Etienne Pot, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les TND.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

2 commentaires
1 débatteur en ligne1 en ligne
Photo de profil de Sophie Sugier
5,4 k points
Débatteur Passionné
Médecins (CNOM)
il y a 2 mois
a quoi sert de répérer si il n'y a rien derrière -deja il faut du temps , beaucoup de temps et les traitements sont limitées , les super spécialistes médicaux et apramédicaux en nombre insuffisants et...Lire plus

La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17