L’infection par SARS CoV-2 aurait augmenté l’incidence du diabète de type 1 chez les enfants

25/07/2023 Par Pr Philippe Chanson
Diabétologie Endocrinologie-Métabolisme Infectiologie
Vignette
L’incidence du diabète de type 1 chez les enfants a augmenté au cours de la pandémie COVID 19 sans qu’on ait réellement d’études différenciant les enfants ayant eu ou non une infection.

Une équipe allemande a analysé une base de données de population importante portant sur tous les sujets ayant une assurance sociale en Bavière (environ 85 % de la population bavaroise) et a comparé l’incidence du diabète de type 1 dans la période 2018-2019 et la période 2020-2021 en croisant avec les données pour lesquelles un diagnostic de COVID 19 a été fait. Sur 1 181 878 enfants pour lesquels on disposait de données médicales, 1 242 ont eu un diagnostic de diabète de type 1 avant 2019. Sur les 1 180 636 enfants sans diabète de type 1 au début 2020, 195 795, soit 16.6 % dont 47.8 % de filles, ont eu un diagnostic de COVID 19 entre janvier 2020 et décembre 2021. La fréquence d’un premier diagnostic de COVID 19 est passée de 0.18 % dans la période janvier à mars 2020, à 4.79 % dans la période d’octobre à décembre 2021. Le taux d’incidence du diabète de type 1 était de 29.9 cas pour 100 000 personnes/année entre janvier 2020 et décembre 2021 versus 19.5 cas pour 100 000 personnes/année entre janvier 2018 et décembre 2019 (p < 0.001). Le taux d’incidence du diabète de type 1 au cours de la pandémie était de 28.5 pour 100 000 personnes/année en l’absence de diagnostic de COVID 19. En comparaison, le taux d’incidence du diabète de type 1 était de 55.2 pour 100 000 personnes/année lorsque le diagnostic de COVID 19 était fait durant le même trimestre que celui de diabète de type 1. Le taux d’incidence était de 38.8 pour 100 000 personnes/année lorsque le diagnostic était fait dans les 2 trimestres suivants et de 50.7 lorsqu’il était fait dans les derniers trimestres (6 à 15 mois après l’infection par COVID 19 ; p = 0.004). Le hazard ratio ajusté en fonction de l’âge et du sexe pour le développement du diabète de type 1, en 2020-2021, était de 1.57 (IC 95 % = 1.32 – 1.88 ; p < 0.001) avec un diagnostic de COVID 19 quel qu’il soit et de 1.69 (1.31 – 2.18 ; p < 0.001) lorsque seuls les cas confirmés étaient considérés. Ces données suggèrent donc que l’infection par SARS CoV-2 a contribué à l’augmentation observée du diabète de type 1 chez l’enfant au cours de la pandémie.

Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17