Les éducateurs d’activité physique adaptée sont-ils utiles ?

08/02/2022 Par Pr Philippe Chanson
Endocrinologie-Métabolisme
Les éducateurs d’activité physique adaptée (APA) permettent de faciliter les changements de comportement apportant un feedback direct sur l’activité à l’utilisateur. On sait que l’activité physique est majeure pour un certain nombre de maladies chroniques et différents systèmes de santé considèrent que cela fait réellement partie des prescriptions à faire dans la prise en charge des maladies chroniques.

En 2007, une revue systématique avait montré que les éducateurs d’APA (EAPA) pouvaient améliorer l’activité physique mais l’analyse portait sur peu d’études et l’estimation de l’effet était imprécise. Depuis 2007, plusieurs études ont été publiées avec des conclusions variables, ce qui a donné l’occasion à une équipe danoise de mener une revue systématique avec méta-analyse afin d’estimer l’efficacité des EAPA chez les adultes et d’analyser l’hétérogénéité des études. Les trois critères d’évaluation principaux étaient l’activité physique, l’activité physique modérée à importante et le temps de sédentarité. 121 études contrôlées, randomisées avec 141 comparaisons incluant 16 743 participants ont été analysées. Les interventions des EAPA avaient un effet modéré (différence moyenne standardisée = 0.42 ; IC 95 % = 0.28 à 0.55) sur l’activité physique, équivalant à 1 235 pas quotidiens. L’effet sur l’activité physique modérée à vigoureuse était faible (différence moyenne standardisée = 0.23 ; 0.16 à 0.30), équivalant à 48.5 minutes par semaine et l’effet sur la sédentarité n’était pas significatif (-0.12 ; -0.25 à +0.01), équivalent à 9.9 minutes par jour. Tous les critères d’évaluation étaient en faveur de l’intervention des EAPA. En conclusion, la certitude des preuves était faible pour les effets des interventions reposant sur les éducateurs d’APA pour ce qui concerne l’activité physique, l’activité physique modérée à vigoureuse et le temps de sédentarité. Cela dit, les interventions des éducateurs APA sont sans danger, augmentent effectivement l’activité physique ainsi que l’activité physique modérée à vigoureuse. Attention néanmoins aux biais de publication qui surestiment les effets.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17