Covid-19 : 79% des premiers cas déclarés en Chine infectés par des malades non détectés

19/03/2020 Par François Mallordy
Infectiologie

D’après une modélisation chinoise, entre 82% et 90% des infections précoces par le Covid-19 en Chine n’ont pas été détectées. Ces personnes non dépistées seraient à l’origine de 79% des cas de Covid-19 confirmés entre le 10 et le 23 janvier. Un résultat qui souligne l’importance des cas non documentés dans la propagation de l’épidémie. Quel rôle accorder à la transmission « silencieuse » du Covid-19 dans la propagation de la pandémie ? Les avis divergent sur ce point, tant en raison d’un manque de recul sur l’épidémie que d’un manque de données : on ne peut pas se payer le luxe de tester toute une population nationale pour estimer le nombre de cas réels de Covid-19 ! Et entre les porteurs asymptomatiques, les 81% de malades qui présentent des symptômes légers ou les 1% de cas qui développeraient des symptômes après la période d’incubation « maximale » de 14 jours… difficile de déterminer le nombre réel de porteurs du virus, et la dynamique de sa propagation. Face à ce manque de données, la modélisation mathématique permet d’obtenir des réponses. Des chercheurs chinois ont simulé le nombre de nouveaux cas documentés en Chine entre le 10 et le 23 janvier. Ils ont pour cela utilisé le nombre réel de cas confirmés de Covid-19 quotidiennement en Chine entre le 10 et le 23 janvier (date de restriction des déplacements à Wuhan), ainsi que les données des déplacements des chinois entre 375 villes récoltées à la même période en 2018.

Les résultats montrent une proportion de cas chinois non détectés de 82% à 90%. Ces cas « inconnus » propageaient le Covid-19 avec un taux de transmission égal à 55% du taux de transmission des cas déclarés. La surreprésentation des cas non documentés dans le nombre total de personnes atteintes aurait joué un rôle majeur dans la propagation nationale, puis internationale du virus : 79% des cas déclarés précoces en Chine auraient contracté la maladie au contact d’une personne infectée non détectée. L’étude s’attarde enfin sur la modélisation des 2 semaines suivantes en Chine, celles qui succèdent à la restriction des transports...

à Wuhan et dans le Hubei. Les paramètres issus de ces simulations révèlent par contraste l’efficacité des dépistages systématiques de malades et du confinement du Hubei. Ainsi, de la période 10 janvier - 23 janvier à la période 24 janvier – 3 février, le taux de transmission du Covid-19 est divisé par 2, le nombre moyen de sujets contaminés par une personne atteinte passe de 2.38 à 1.36, et le taux de malades détectés explose de 14% à 65%. Les auteurs y voient les fruits d’une plus grande couverture médiatique et gouvernementale du risque associé au Covid-19, ce qui a permis une meilleure réaction du public comme des professionnels de santé face à des symptômes suspects. Le tout associé à une meilleure disponibilité des tests diagnostics, ainsi qu’à l’application des mesures de prévention décidées (confinement du Hubei, port de masque, quarantaine des cas potentiels). A l’heure où les Chinois ne déclarent plus qu’un nouveau cas autochtone pour 1.4 milliard d’habitants, et alors que l’équipe de football de Wuhan préfère par sécurité revenir en Chine que rester en Espagne, la rigueur de l’empire du milieu dans l’endiguement du Covid-19 pourrait servir d’exemple aux Européens…    

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
12 débatteurs en ligne12 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17