Action

"Il n'est plus l'heure des promesses mais celle des actions", le nouveau président de l'Anemf annonce ses combats

Lucas Poittevin a été élu président de l'Anemf le week-end dernier lors des Journées d’Eté de l’Association nationale des étudiants en médecine de France qui se sont tenues à la faculté de médecine de Lille. Amélioration de la formation, lutte contre la précarité ou encore tolérance zéro sur les violences sexuelles et sexistes seront quelques-unes de ses priorités.

10/07/2024 Par Sandy Bonin
Syndicalisme
Action

Après avoir salué, dans un communiqué, "le travail accompli par l’équipe nationale sortante", Lucas Poittevin a listé les priorités de son nouveau bureau. "L’amélioration de notre formation demeurera au cœur de nos préoccupations", a indiqué le nouveau président. "Cette année a été marquée par la mise en place des premières épreuves nationales instaurées par la réforme du second cycle, dont un bilan devra être réalisé. Sur la base des remontées des étudiants, nous resterons particulièrement exigeants tout en étant force de proposition afin d'en améliorer les modalités", a-t-il poursuivi. L'Anemf sera également vigilante sur la réforme d’entrée dans les études de santé et celle de l’internat de médecine générale.

Alors que plusieurs études portées par l'Anemf ont révélé une "situation alarmante" quant à la qualité de vie des carabins, Lucas Poittevin a estimé qu'"il n'est plus l'heure des promesses mais celle des actions". "Nous porterons auprès des instances les solutions concrètes pour lutter contre la précarité, promouvoir l’importance de la santé mentale, et appliquer la tolérance zéro contre le fléau des violences sexistes et sexuelles", a prévenu le nouveau président de l'Anemf.

"Fidèles à nos valeurs, nous défendrons un accès aux soins garanti à tous, à travers des solutions pragmatiques dans l'intérêt du patient, des professionnels et du système de santé. Nous continuerons de le rappeler, l’obsession de la régulation à l'installation n’en est pas une", a rappelé Lucas Poittevin.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
1 débatteur en ligne1 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17