Strangulation et coups de poing au visage : deux infirmières des urgences agressées | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Strangulation et coups de poing au visage : deux infirmières des urgences agressées

Deux infirmières ont été violemment agressées dans la nuit de samedi à dimanche aux urgences du centre hospitalier de Vannes. Elles ont porté plainte.  

Des coups de poing ont été portés au niveau du visage des soignantes, accompagnés d’une strangulation, ayant entraîné plusieurs jours d’ITT. "En dehors des blessures physiques, il y a des blessures psychologiques importantes", a fait remarquer un délégué syndical CGT de l’établissement dans les colonnes de Ouest-France. Selon lui, "les durées d’attente qui s’allongent provoquent une agressivité en constante augmentation. Elle est de plus en plus marquée depuis le déconfinement".  

Une rencontre avec la direction de l’hôpital a été demandée pour réclamer des mesures de protection pour les personnels.  

[Avec Ouest-France.fr

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement
PUB

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…