Un généraliste braqué à la tempe et séquestré 15 heures à son cabinet pour du Subutex | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un généraliste braqué à la tempe et séquestré 15 heures à son cabinet pour du Subutex

Un généraliste marseillais des quartiers Nord a été braqué à l'arme de guerre, puis séquestré dans son cabinet de 11h à 4h du matin. Le praticien a été forcé à remplir de nombreuses ordonnances de Subutex.

 

 

 

Pour le Dr Samuel Oudinèche, l'enfer a eu lieu le dimanche 2 décembre dernier. Rare médecin généraliste à consulter ce jour-là, le praticien était à son cabinet quand il a subi ce qu'il qualifie "d'agression préméditée". 

Une bande de toxicomanes se sont en effet donné rendez-vous dans les locaux du praticien et ont lancé des grenades lacrymogènes dans la salle d'attente. "J'ai été séquestré dans mon bureau de 11 heures à 3 ou 4 heures du matin. Ils ont sorti des armes de guerre et me les ont braquées sur le front. Des caïds faisaient le guet à l'extérieur", raconte le médecin, encore sous le choc, à La Provence.

Les images de vidéosurveillance consultées par La Provence montrent un individu cagoulé qui s'acharne à coups de pied contre la porte du bureau de consultation. "Ça, c'est la 2e bande, ils sont arrivés vers 21 heures, sans doute prévenus par les premiers agresseurs", analyse le Dr Oudinèche.

Le médecin généraliste a été forcé à...

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…