"L'Urssaf m'a réclamé jusqu'à 76 000 euros" : une généraliste raconte son calvaire administratif | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"L'Urssaf m'a réclamé jusqu'à 76 000 euros" : une généraliste raconte son calvaire administratif

Régularisations, majorations, menaces de saisie d'huissier… Installée en secteur 1 à Fort-de-France (Martinique), le Dr Pauline Chabrand subit depuis près de deux ans ce qu'elle nomme un "matraquage administratif" de la part de l'Urssaf. A l'origine : une erreur dans son dossier. La considérant à tort comme médecin en secteur 2, l'organisme de recouvrement a commencé par lui réclamer près de 20.000 euros, somme dont elle s'est acquittée en vidant les économies constituées en vue de son congé maternité. Mais la machine s'est emballée, la plongeant dans l'angoisse… De guerre...
41 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…