Nouvelle vague de Covid : "le système de soins va tenir", estime le Pr Delfraissy | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Nouvelle vague de Covid : "le système de soins va tenir", estime le Pr Delfraissy

Interrogé ce lundi 11 juillet au micro de France Inter, le président du Conseil scientifique s’est montré plutôt "optimiste" sur cette 7e vague de Covid-19, malgré plus les 140.000 cas enregistrés vendredi par Santé publique France. Selon lui, "le système de soins va tenir".

 

"On a affaire à un variant (BA5) bien plus transmissible" mais "pas plus sévère", a indiqué ce lundi sur France Inter le président du Conseil scientifique, qui s’est montré "relativement optimiste" face à cette 7e vague. "Les dernières données […] suggèrent une forme de ralentissement qui est en train de se produire en région parisienne, initialement la plus touchée par le variant BA5. Ce qui pourrait indiquer qu’on aurait peut-être un pic en région parisienne la semaine prochaine qui puisse être atteint", a-t-il indiqué avec néanmoins de la prudence.

"On a l'impression que la vitesse d'accélération est en train de baisser, et qu'on va avoir un impact sur le système de soins plutôt fin juillet, qui pourra être maîtrisé", a ajouté l’immunologue. Alors que des mouvements de population se préparent, notamment vers les côtes, en cette période estivale, le Pr Delfraissy a expliqué qu’il y aurait "de la tension [sur le système de soins]. Mais je ne pense pas qu’il y ait autre chose que de la tension", a-t-il estimé. "Normalement, le système de soins va tenir par rapport à cette vague du BA5".

Actuellement, on a "à peu près 1.100-1.200 hospitalisations classiques par jour. Au mois de mars, on est arrivés à 1.800 hospitalisations classiques par jour, et en janvier avec BA1 on était plutôt autour de 2.800-3.000. On va atteindre les 1.800, peut-être même que nous allons les dépasser", a-t-il expliqué, observant "un virus qui va continuer à circuler". De fait, le président du Conseil scientifique a appelé à protéger les personnes "les plus âgées et les plus à risque", leur conseillant de recevoir leur 4e dose de vaccin "dès maintenant".

 

Selon les chiffres de Santé publique France, depuis le début de l’épidémie de Covid-19 sur notre sol, il y a deux ans et demi, plus de 150.000 personnes sont décédées. Un seuil qui a été franchi ce vendredi 8 juillet.

[avec France Inter et AFP]

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…