Un acte à 30 euros, la revendication numéro 1 des Généralistes CSMF pour les élections URPS | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Un acte à 30 euros, la revendication numéro 1 des Généralistes CSMF pour les élections URPS

Acte à 30 euros, cabinets innovants, défense du métier de généraliste… Lors d’une conférence de presse, ce mercredi 3 févier, le président des Généralistes-CSMF, le Dr Luc Duquesnel, a présenté les grandes lignes du programme du syndicat en vue des élections URPS. Etat des lieux. "Grands oubliés du Ségur de la Santé, les médecins généralistes réclament de la justice sociale", a annoncé d'emblée le Dr Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF. Pour le médecin de famille mayennais, les généralistes ne peuvent se satisfaire "de quelques misérables revalorisations de forfaits pour masquer...
3 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…