"Les lésions sont choquantes, inacceptables": neurochirurgien, il lance une pétition contre les armes sub-létales

28/01/2019 Par Aveline Marques

Le Pr Laurent Thines, neurochirurgien et chef de service au CHRU de Besançon, a lancé une pétition en ligne pour demander, au nom des soignants, un moratoire sur l'utilisation par les forces de l'ordre de lanceurs de balle de défense et de grenades lors de manifestations.

"Enucléation, amputation d’extrémité de membre, fracas maxillo-facial et dentaire, traumatisme cranio-cérébral engageant le pronostic vital… Tant de vie ont été sacrifiées", s'insurge le Pr Laurent Thinès, à l'origine d'une pétition contre les armes sub-létales lancée il y a une semaine sur la plateforme Change.org. Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, relève-t-il, 90 personnes auraient été gravement blessées. Ces lésions, "constatées et prises en charge par nous, soignants" sont "choquantes et inacceptables", lance ce neurochirurgien, chef de service au CHRU de Besançon, qui n'a pas caché son soutien aux Gilets jaunes lors du Grand débat organisé dans sa ville le 18 janvier mais qui assure qu'il ne s'agit pas là d'une démarche personnelle. Les victimes, qui exerçaient leur droit à manifester, sont parfois très âgées ou très jeunes, s'indigne le médecin, évoquant le cas de Fiorina, étudiante de 20 ans énuclée par un projectile de LBD40 le 8 décembre dernier. Citant une étude publiée dans le BMJ en 2017 qui porte sur 1984 cas d'utilisation de ces armes sub-létales, le neurochirurgien relève que "le risque cumulé de décès (3%) ou de handicap séquellaire grave (15,5%) est d’1 chance sur 5". "Nous, soignants (médecins, chirurgiens, urgentistes, réanimateurs, infirmier(e)s, aides soignant(e)s…) apolitiques et attachés à l’idéal de notre pays, la France, au travers de la déclaration des Droits de l’Homme, de la Femme et du Citoyen, demandons qu'un Moratoire soit appliqué sur l’usage des armes sub-létales de maintien de l’ordre en vue de bannir leur utilisation lors des manifestations", appelle le Pr Thinès. Sa pétition, adressée au ministre de l'Intérieur, cumulait déjà plus de 45000 signatures lundi matin.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Valérie Briole

Valérie Briole

Non

Comment les patients qui cotisent à la sécurité sociale et à leur mutuelle de façon obligatoire, vont accepter de ne percevoir en ... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17