Légion d'honneur : une vingtaine de médecins figurent dans la promotion du 14 juillet

17/07/2023 Par A.M.
Personnalités
Parmi eux, le Pr Jérôme Salomon, ancien directeur général de la Santé, et le Dr Bertrand Joseph, médecin généraliste et président de CPTS. 

 

Issues de "tout secteur, de tout niveau de responsabilité professionnelles, connues du public ou œuvrant dans l'ombre", 358 personnes viennent d'être distinguées dans la nouvelle promotion civile de la Légion d'honneur, publiée le 14 juillet au Journal officiel. Aux côtés des personnalités politiques telles l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, des artistes tels la chanteuse Sheila ou l'actrice Françoise Fabian, des sportifs comme la navigatrice Maud Fontenoy, ou des "héros" de l'attaque d'Annecy, figurent une vingtaine de médecins et représentants du monde de la santé. 

 

Sont élevés au grade de commandeur : 

- Ghislaine Alajouanine, présidente de l'Académie francophone de télémédecine et de e-santé; 

- Patrick Netter, pharmacologue, professeur des universités émérite-praticien hospitalier à l’université de Lorraine et au centre hospitalier universitaire de Nancy, doyen honoraire de la faculté de médecine, membre de l’Académie nationale de médecine ;  

 

Sont élevés au grade d'officier : 

- Patrick Bui, chef du service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique de l'Hôpital américain de Paris ;  

- Eustase Janky, professeur émérite de médecine en gynécologie obstétrique, chef d’un pôle au CHU de la Guadeloupe, ancien président de l’université des Antilles ; 

 

Sont nommés chevaliers : 

- Laurence Bordenave, PU-PH, directrice du service de médecine nucléaire du CHU de Bordeaux ;  

- Pierre Brissot, professeur émérite de médecine, ancien chef du service des maladies du foie du CHU de Rennes ; 

- Alice Desclaux, médecin, anthropologue, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement ; 

- Isabelle Dimier-Poisson, professeure des universités, directrice adjointe d’une unité mixte de recherche en infectiologie et santé publique ; 

- Catherine Fac, praticienne hospitalière, médecin responsable de l’unité sanitaire du centre pénitentiaire de Fresnes ; 

- Brigitte Fauroux, PU-PH, cheffe du service de ventilation non invasive et du sommeil de l’enfant de l'hôpital Necker (AP-HP) ; 

- Pierre Fréger, PU-PH, ancien chef d’un service de neurochirurgie et médiateur du CHU de Rouen ;  

- Anne-Marie Gallot, médecin inspectrice générale de santé publique, conseillère technique interministérielle chargée de la santé ; 

- Philippe Hénon, hématologue, médecin, administrateur de l’Institut de recherche en hématologie et transplantation, président-fondateur d’une société de biotechnologies ; 

- Bertrand Joseph, médecin généraliste à Chateaudun, président d’une communauté professionnelle territoriale de santé ;  

- Hawa Keita-Meyer, PU-PH, responsable de l’unité d’anesthésie-réanimation pédiatrique et obstétricale de l'hôpital Necker (AP-HP); 

- Anne Laporte (Anne, Marie-Thérèse), médecin épidémiologiste, directrice des régions de Santé publique France ;  

- Jérôme Larché, médecin interniste à la clinique Clémentville de Montpellier, référent Covid long ;  

- Agnès Lehuen, immunologue, directrice de recherche au CNRS, directrice d’équipe à l’Institut Cochin (AP-HP) ; 

- Michel Lejoyeux, PU-PH, responsable du département de psychiatrie et d’addictologie de l'hôpital Bichat-Claude Bernard (AP-HP), président de la Commission nationale de psychiatrie ;  

- Patrick Lutz, ancien PU-PH, ancien chef du service d’oncohématologie pédiatrique du CHU de Strasbourg, président-fondateur d’une association régionale d’aide à la lutte contre le cancer pédiatrique ;  

- Eléna Paillaud, PU-PH, cheffe de l’unité de gériatrie de l'Hôpital européen – Georges Pompidou. 

- Frédéric Prudhomme, médecin spécialiste en gastro-entérologie et hépatologie, président du CDOM des Yvelines ; 

- Jérôme Salomon, PU-PH, ancien directeur général de la Santé ;  

- Karim Tazarourte, PU-PH, chef du Samu-69, président de la Société française de médecine d'urgence;  

- Barbera Tisseron, pédiatre, médecin légiste, cheffe de service de l'unité médico-judiciaire pour mineurs du CHRU d'Orléans ; 

-Isabelle Van Rycke, PDG du groupe pharmaceutique Upsa. 

 

 

 

Vignette
Vignette

Les négociations conventionnelles entre les médecins et l'Assurance maladie doivent-elles reprendre?

Avocat  Du Diable

Avocat Du Diable

Oui

Pas de négociation , pas de convention . Pas de convention , les médecin ayant les patientèles les plus fragilisées et les patient... Lire plus

La sélection de la rédaction

Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17