Covid : premiers cas de variant indien détectés en France métropolitaine | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : premiers cas de variant indien détectés en France métropolitaine

Quelques cas de variant “B.1.617”, qui sévit actuellement en Inde, ont été détectés dans plusieurs régions françaises, a confirmé ce jeudi la Direction générale de la Santé (DGS). Des investigations sont en cours concernant d’autres suspicions d’infection.

 

Après l’Italie, la Belgique, la Suisse ou encore l’Allemagne, c’est au tour de la France de signaler plusieurs cas du variant B.1.617, qui sévit actuellement en Inde. Alors que deux ont déjà été signalés en Guadeloupe il y a une dizaine de jours, le Direction générale de la Santé (DGS) a confirmé la découverte de plusieurs cas sur le territoire métropolitain.

Un premier cas a été détecté dans le Lot-et-Garonne. “Il s’agit d’une femme résidant dans le département avec un historique de voyage en Inde avant le renforcement des mesures aux frontières”, précise la DGS dans un communiqué. Testée positive le 9 avril, elle s’est isolée avec ses proches. Le résultat du séquençage effectué par le CHU de Toulouse a permis d’identifier le variant indien.

Les investigations autour des cas-contacts ont permis d’identifier un cas positif, contaminé pendant son isolement, ajoute la DGS qui assure que “l’ensemble des contacts à risque continuent d’être suivis par l’Assurance maladie et l’ARS Nouvelle Aquitaine”. Il s’agirait, selon l’AFP, du mari de la patiente.

Un autre cas de variant indien a été détecté à Bordeaux, a annoncé ce vendredi l’ARS Nouvelle-Aquitaine lors d’une conférence de presse. Il s’agit d’un homme qui revenait également d’Inde après un séjour pour raison professionnelle. Selon l’agence régionale de santé, ces trois personnes sont “peu symptomatiques” et “vont bien”. “La propagation est maîtrisée”, a-t-elle assuré.

 

“Plusieurs autres suspicions d’infection”

Dans son communiqué, la Direction générale de la Santé a également confirmé la détection de deux autres cas dans les Bouches-du-Rhône. “Il s’agit de deux personnes arrivant d’Inde, sans lien l’une avec l’autre”, a-t-elle écrit. Elles ont été testées positives les 19 et 27 avril et immédiatement placées en quarantaine après leur arrivée sur le territoire français.

“Plusieurs autres suspicions d’infection par le variant B.1.617 ont été signalées en France chez des personnes ayant séjourné en Inde. Des investigations renforcées par les ARS et le séquençage des prélèvements par les laboratoires du CNR sont en cours”, a précisé le ministère.

Depuis le 24 avril, le Gouvernement a instauré des mesures de protection supplémentaires...

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…