Du sérum physiologique au lieu du Pfizer : nouveau couac dans un centre de vaccination | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Du sérum physiologique au lieu du Pfizer : nouveau couac dans un centre de vaccination

Dans les Hauts-de-Seine, 54 personnes se sont vues injecter du sérum physiologique au lieu du vaccin Pfizer. Selon le médecin responsable du site, un problème de préparation serait à l’origine de l’erreur.
 

Le 3 avril dernier, 54 personnes se sont rendues au centre de vaccination de Châtillon, pensant recevoir le vaccin Pfizer… Sauf qu’on leur a injecté du sérum physiologique, raconte Le Parisien. C’est en effectuant le comptage quotidien des flacons, qui sont dans une salle fermée à clés, que le médecin responsable du centre a constaté “des flacons en trop”, raconte celui-ci au quotidien régiona!.

Pour lui, cet “incident” s’explique “très facilement”, le Pfizer devant être solutionné. En vue de l’injection, le préparateur effectue “un mélange à base de vaccin et de gouttes de sérum. Tout produit médical qui se prépare peut connaître un incident dû à l’intervention humaine”.

Le médecin responsable du site se veut rassurant sur les contrôles : “J’effectue deux contrôles midi et soir, en retraçant toutes les étapes de la procédure qui est très encadrée”. Il précise également que “le personnel s’est vu rappeler les règles en vigueur afin d’éviter que l’incident ne se reproduise”.

Cette “erreur” fait écho au couac commis le 20 avril au centre de vaccination d’Epernay, dans la Marne. 140 personnes y avaient également reçu une dose de sérum physiologique.

 

[avec le Parisien

6 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…