Rémunération, missions, patients prioritaires : petit guide du médecin en centre de vaccination | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rémunération, missions, patients prioritaires : petit guide du médecin en centre de vaccination

A compter de ce lundi 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans et les patients vulnérables jugés "à très haut risque" face au Covid ont accès aux quelque 833 centres de vaccination ouverts en France. Liste des pathologies concernées, missions et rémunération du médecin ou de l'infirmier vacataire : Egora fait le point.

 

Embouteillages en vue dans les centres de vaccination. Alors que les doses de vaccin arrivent au compte-gouttes, près de 6.4 millions de personnes âgées de plus de 75 ans et 800 000 patients vulnérables "à très haut risque" face au Covid sont invitées à se rendre dans l'un des 833 centres déjà ouverts pour se faire vacciner contre le Covid.

 

Qui sont les patients "à très haut risque"?

La liste a été définie par le conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, présidée par le Pr Alain Fischer. Il s'agit des patients:

- atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

- Patients atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

- transplantés d’organes solides ;

- transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;

- atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;

- atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies rares) ;

- atteints de trisomie 21.

"Compte-tenu de la nécessité de s’assurer du respect des critères médicaux, ces patients devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge", a précisé le ministère.

Dans un communiqué diffusé ce lundi, La Ligue nationale contre l'obésité a regretté que les 7 millions de patients souffrant d'obésité ne soient pas considérés comme prioritaires, d'autant plus que "l’obésité est considérée comme l’une des pathologies les plus à risques de contracter une forme grave de la Covid-19", pointe-t-elle. 47% des patients en réanimation sont en situation d'obésité, rappelle l'association, qui déplore que ces personnes soient "sacrifié[e]s par manque de vaccins".

 

Quelles missions pour le médecin?

En centre de vaccination, la consultation pré-vaccinale n'est pas...

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…