Réforme des retraites : un généraliste offre une journée de consultations à une caisse de grève

17/01/2023 Par S. B.
Le Dr Baptiste Luaces, médecin généraliste à Port-Sainte-Marie dans le Lot et Garonne, n'ira pas manifester ce jeudi contre la réforme des retraites pour ne pas pénaliser ses patients. Ce praticien, qui se définit sur son compte Twitter comme un "compagnon, père, médecin généraliste militant pacifiste et insoumis", fera don de sa journée de consultations à une caisse de grève.  

 

"Etant donné l'absence totale de plan gouvernemental contre la désertification médicale, je ne pourrai pas faire grève ce jeudi 19 janvier contre le projet de destruction des retraites sans mettre en danger la santé de la population locale", écrit le Dr Luaces sur ses comptes Facebook et Twitter. Pour montrer son soutien au mouvement, le médecin, militant de la France insoumise, a donc annoncé qu'il versera "l'ensemble des honoraires"de sa journée de travail "à une caisse de grève".  

"Je veux venir en aide aux salariés si le mouvement dure, alors qu’on est déjà dans une situation compliquée", indique le médecin dans les colonnes de Sud-Ouest, en affirmant son opposition à la réforme Borne. "Mes patients, ce sont des ouvriers agricoles, des gens qui font de l’aide à la personne : ils sont fatigués. Si on les fait partir plus tard à la retraite, ils ne tiendront pas. C’est vraiment une réforme faite par des gens qui ne sont pas sur le terrain." 

"Lors de la précédente réforme en 2020, raconte Baptiste Luaces, je m’étais mis en grève. Mais cela avait déstabilisé l’activité à la maison de santé où j’exerce. Aujourd’hui, mettre mes collègues et mes patients en difficulté pour aller manifester, ce n’est pas une solution : si je ne suis pas là, ce sont eux qui vont en assumer les conséquences. Donc je me suis dit que participer à une caisse de grève, c’était la façon la plus efficace et la plus utile pour moi pour agir contre cette réforme." 

[Avec Sudouest.fr

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Thierry Lemoine

Thierry Lemoine

Oui

Il ne faut pas rêver: la très grande majorité des médecins secteur 1 ne se déconventionnera pas ( pour les secteurs 2, la questio... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17