Inflation : la retraite complémentaire des médecins libéraux sera augmentée d'environ 5% au 1er janvier

17/10/2022 Par Aveline Marques
Le président de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) a confirmé samedi que la part complémentaire des pensions serait revalorisée entre 4.5% et 5.5% pour compenser l'inflation.

  Alors que le point de retraite du régime de base, géré par l'Etat, a été revalorisé de 4% en septembre pour compenser l'inflation, les regards se tournent désormais vers la Carmf, qui gère le régime complémentaire. Mais il faudra encore patienter quelques mois pour une nouvelle revalorisation de ce régime, qui représente 45% de la pension moyenne des médecins libéraux retraités (contre 21% pour le régime de base), après celle consentie au 1er janvier 2022, à hauteur de 0.5% Le régime complémentaire étant en effet en "état d'équilibre technique", une augmentation en cours d'année est impossible si elle n'a pas été anticipée, a expliqué le Dr Thierry Lardenois, président de la Carmf, aux délégués de la caisse réunis à Paris pour l'assemblée générale, samedi 14 octobre. "En janvier, nous pourrons augmenter le point de retraite entre 4.5% et 5.5%", a-t-il néanmoins confirmé, a priori sans charge supplémentaire pour les médecins cotisants. Sauf si l’exonération des cotisations des médecins en cumul emploi-retraite était entérinée dans le PLFSS, privant la Carmf de ces ressources... Le conseil d'administration doit trancher sur les différents scenarios financiers le 24 novembre prochain. Le président a expliqué qu'il avait sollicité l’autorisation de l'Etat afin de piocher dans les réserves du régime invalidité-decès, "très excédentaire", pour pouvoir verser immédiatement aux retraités une "prime" sans attendre janvier. Demande qui a été refusée. Tout comme celle de baisser les cotisations du régime de base, lui aussi excédentaire, afin de soulager les médecins cotisants, qui subissent également l’inflation, alors que leurs tarifs n’ont pas été revalorisés depuis plusieurs années. "Il m'a été répondu qu'il n'était absolument pas possible de déshabiller le régime de base… Mais il a quand même été possible d'augmenter la valeur du point en cours d'année", ironise le président de la Carmf, qualifiant cette hausse de "démagogique". "Nous, on suit une logique comptable." "On accuse la Carmf de ne pas faire d'efforts, mais quid de l'ASV? interpelle encore Thierry Lardenois. Il serait bien intentionné de notre part de demander aux syndicats pourquoi l'ASV, qui dispose aujourd'hui de réserves, ne les utilise pas pour augmenter une partie non négligeable de votre retraite" (34% de la pension moyenne). "Cela fait quand même deux ans que nous envoyons des projections à la tutelle pour leur montrer qu'il est possible d'augmenter l'ASV et qu'elle ne répond pas." Pour rappel, le régime ASV, dont les cotisations sont financées en partie par l'Assurance maladie pour les médecins de secteur 1, est co-géré par l'Etat et les syndicats.

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17