Vaccination Covid : les médecins remplaçants seront finalement payés comme les titulaires | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination Covid : les médecins remplaçants seront finalement payés comme les titulaires

Alors que les médecins remplaçants étaient moins rémunérés que leurs confrères titulaires pour un travail équivalent en centre de vaccination anti-Covid, la mobilisation des syndicats a payé. Ils seront finalement payés comme les autres médecins actifs, 420 € la demi-journée et même 460€ la demi-journée en week-end (samedi après-midi et dimanche en journée).

La rémunération des médecins remplaçants vient d'être alignée sur celle des installés, a indiqué la Cnam. Ainsi, dans le cadre de la campagne de vaccination anti-Covid (vacations forfaitaires), ils seront payés 420€ en semaine et 460€ les samedi après-midi, dimanches et jours fériés. Toutefois, ces professionnels n’étant pas connus par les CPAM, charge à la structure organisatrice de la vaccination de les rémunérer sur la base de ces tarifs (cette structure se fera ensuite rembourser par l’Assurance maladie).

Les syndicats comme la FMF ou encore MG France se sont félicités de cette avancée.

La question de la rémunération des médecins remplaçants engagés dans la campagne de vaccination n'était pas tranchée au ministère la semaine dernière. "Chaque CPAM et chaque ARS y va de son avis. Ainsi dans certaines régions, il est évoqué un système de réquisition volontaire, ou encore – et là c’est le mieux connu – un contrat de médecin adjoint ou assistant", expliquait vendredi 22 janvier le Dr Laure Dominjon, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (Reagjir).La rémunération proposée était par endroits 1.5 fois inférieure à celle des médecins installés.  

Concernant le forfait de déclaration des vaccins dans le téléservice dédié (5.40 euros par injection), les remplaçants ne savent pas s'ils pourront en bénéficier, la "e-CPS des remplaçants n'était pas associée à un numéro d'Assurance maladie", relèvait la semaine dernière Laure Dominjon. "L’impossibilité qu’a la CPAM d’identifier les remplaçants qui n’ont pas de numéro Assurance maladie (en dépit du fait qu’il ont un RPPS théoriquement censé le remplacer depuis maintenant la bagatelle de 10 ans !) est encore la pierre d’achoppement du système. Et elle rend difficile la facturation des forfaits de 5,40 € des déclarations VaccinationCovid", déplore la FMF.

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…