Rosp : 4915 euros en moyenne par généraliste | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Rosp : 4915 euros en moyenne par généraliste

Après une année catastrophique qui avait justifié le déclenchement de la clause de sauvegarde, les chiffres de la rémunération sur objectif de santé publique (Rosp) au titre de l'année 2018 ne pouvaient être que meilleurs. Les résultats dévoilés ce jeudi 24 avril par la Cnam montrent une "amélioration continue" des pratiques des médecins, avec tout de même quelques ratés. Egora fait les comptes.

Les sommes devraient être versées dans les jours qui viennent sur le compte de 55 102 généralistes et médecins à expertise particulière libéraux. Cette année, la Cnam se montre un plus généreuse : en moyenne, ces derniers toucheront 4705 euros au titre de la Rosp 2018 du médecin traitant de l'adulte, soit 4% de plus que l'an dernier, pour un coût total de 259.4 millions d'euros. Revue et modernisée par la convention médicale de 2016 avec l'ajout de 17 indicateurs et le relèvement de certains objectifs, la nouvelle Rosp a bénéficié l'an dernier à plus de 2000 médecins supplémentaires.

Les 50 785 généralistes médecins traitants de l'adulte gagneront en moyenne 4915 euros, soit 6.4% de plus qu'en 2018. Le mois prochain, 39 646 MG percevront un petit supplément de 153 euros (72 euros en 2017…) au titre de la Rosp du médecin traitant de l'enfant. Quant aux 1388 pédiatres, ils percevront 730 euros, contre 489 en 2017. Coût total pour la Cnam : 7,2 millions d'euros (+142.5% par rapport à 2017, année de la mise en place du dispositif).

La Cnam versera par ailleurs 9.3 millions d'euros à 4326 cardiologues (moyenne de 2146 euros, en hausse de 24.3%), 2.8 millions d'euros à 2012 gastro-entérologues (moyenne de 1405 euros, en baisse de 5.4%) et 3.3 millions à 433 centres de santé (moyenne de 7646 euros, +2.1%).

Dans un communiqué diffusé ce jeudi, l'Assurance maladie salue "une amélioration continue en faveur de l'ensemble des acteurs du système de soins". "Une fois passé le temps d'appropriation nécessaire qu'impliquait la refonte du dispositif l'an dernier, les résultats de la Rosp sont à nouveau bien orientés cette année, avec une rémunération en hausse pour les médecins. Cette progression témoigne de la pertinence de ce levier d'amélioration des pratiques désormais recentré sur des indicateurs cliniques", souligne Nicolas Revel, le directeur de la Cnam, soucieux de tourner la page des mauvais résultats de 2017, année de transition donc, qui avaient déclenché en 2018 la clause de sauvegarde et permis de sauver les meubles et de verser en moyenne...

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…