Réforme de la santé : des soignants dictent l'agenda du Président pour les 100 premiers jours du quinquennat

02/05/2022 Par Marion Jort
Politique de santé
Pour remédier aux "périls imminents” qui menacent la santé des Français, le collectif Santé en danger a décidé d’écrire une lettre ouverte au Président de la République, dans laquelle il lui propose une feuille de route à tenir des dossiers urgents sur les 100 premiers jours de son nouveau quinquennat. Revalorisations salariales, attractivité… ce collectif qui militait pour un “vrai Ségur de la Santé” liste les sujets à lancer avant la rentrée de septembre. 

  Plus d’un mois après avoir organisé le “Vrai Ségur de la Santé”, en réponse aux négociations du Ségur jugées décevantes, le collectif Santé en danger à décidé d’adresser au Président une liste de priorités pour les 100 premiers jours de son quinquennat. “La situation sanitaire actuelle comporte des périls imminents”, juge son fondateur, le Dr Arnaud Chiche, un temps candidat à l’élection présidentielle. Accès aux soins, état des services d’urgences, permanence des soins, fermeture d’établissement… Les inquiétudes de son collectif sont nombreuses.  “Les Français vous ont réélu à la plus haute responsabilité : Président de la République. Il vous revient d'arbitrer les grandes orientations politiques du pays mais aussi de permettre à l'État de protéger nos concitoyens, chacune et chacun, sans exception. N'avez-vous pas affirmé dans votre discours d'investiture, il y a une semaine, que nul ne serait laissé au bord du chemin ?”, écrit l'anesthésiste-réanimateur.  Ainsi, son collectif a décidé de réaliser une feuille de route pour les 100 premiers jours du quinquennat d’Emmanuel Macron. Ils définissent ainsi plusieurs priorités sur des dossiers, à traiter dès cet été. “Ces réformes sont la suite logique des grands axes choisis lors du “Vrai Ségur de la santé” qui s’est déroulé de mi-février 2022 à fin mars 2022”, précise-t-il.  Voici le programme tel qu’il a été défini par le collectif Santé en danger :    “3-4 juin 2022 Nous invitons le président de la République, M. Emmanuel Macron, et son ministre des Solidarités et de la Santé au grand sommet citoyen, le G500, à Marseille sous l’égide de “La France Vraiment” présidé par Mme Aurélie Gros. Nous profiterons de ce rassemblement de différents collectifs et associations pour en faire un colloque santé en interface directe avec les professionnels de santé : le terrain est force de propositions innovantes !   15 juin 2022 Priorité à la permanence des soins avec un “plan nuit” immédiat : garantir des soins sécurisés aux urgences pédiatriques et adultes, stopper la fermeture des lignes de SMUR, revalorisation salariale de la permanence des soins de nuit (augmentation de 10€/h pour les infirmiers diplômés d’Etat et les sages-femmes, doublement du salaire de garde des médecins), reconnaissance de la pénibilité du travail de nuit, maisons médicales de garde-intra hospitalières.   1er juillet 2022 Établissement et garantie de ratios raisonnés patients/soignants dans tous les services hospitaliers, y compris en Ehpad et dans les maternités, afin de garantir un choc d’attractivité pour les soignants et des soins sécurisés pour les patients.   6 juillet 2022  Plan d’action ambitieux pour faciliter l’accès aux soins et pour lutter contre les déserts médicaux : solutions territoriales et expériences pilotes à démultiplier, revalorisation du tarif de la consultation des médecins généralistes et assistants médicaux pour diminuer leur charge administrative, délégation de compétences encadrée vers les infirmiers de pratique avancée, facilités d’installation, référents santé et aide de l'innovation numérique avec mapping des ressources santé d'un territoire.   13 juillet 2022 Suppression totale de toute charge administrative à l’hôpital et en secteur libéral pour redonner du temps et du sens au soin : 30 à 50 % du temps soignant est occupé par des tâches administratives !   29 juillet 2022 Lancement d’un plan urgent concernant la formation et la protection des soignants et des étudiants en santé : suivi psychologique (risque élevé de burn out, de dépression et de troubles anxieux en contexte contraint, état de stress post-traumatique lié à la crise sanitaire Covid-19), tutorat renforcé chez les stagiaires infirmiers (1 étudiant sur 3 stoppe sa formation en cours de route), révision en urgence de l’inéquitable système PASS/LAS pour les étudiants en médecine, réforme des études de sage-femme. La formation d’aujourd’hui, c'est la santé de demain !   3 août 2022 Revalorisation statutaire et salariale des métiers invisibles du médico-technique, du social et du médico-social, formations adaptées, recrutement en ville comme à l’hôpital et en territorial (maintien à domicile des personnes âgées / handicapées, aide pour les situations de précarité, maillon essentiel à l’hôpital, travail auprès des enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance).   5 août 2022 Engagement d’un plan en santé environnementale pluriannuel : plan de transition énergétique des établissements de santé et de décarbonation, plan ambitieux de valorisation des déchets médicaux, bâtiments éco-conçus, formation dans tous les secteurs de la santé aux enjeux écologiques et à un soin écoresponsable, établissements de santé avec “labels verts”.   8 août 2022 Plan d'action pour la santé mentale de nos jeunes : campagnes d'information, renforcement urgent des effectifs en infirmières scolaires, moyens hospitaliers en pédopsychiatrie (effectifs, unités), raccourcissement des délais de consultation avec un pédopsychiatre (6 mois à 2 ans actuellement), prévention des addictions et du suicide à renforcer.   13 août 2022 Revalorisation urgente du plafond de la Prestation de Compensation du Handicap, aide financière permettant la prise en charge des dépenses liées à la perte d’autonomie des personnes handicapées (aménagements, transports, aides humaines / techniques) qui n’a jamais été réévaluée depuis 2005 !”
La page Facebook du collectif rassemble plus de 219.000 membres.     

Vignette
Vignette

Etes-vous favorable à la création d'une consultation de soins infirmiers?

Dominique Le Meitour

Dominique Le Meitour

Non

Revaloriser les actes infirmiers seraient déjà la première reconnaissance pour la profession. Le glissement de tâches médicale à m... Lire plus

0 commentaire
13 débatteurs en ligne13 en ligne





La sélection de la rédaction

Rémunération
"La visite à domicile ne survivra pas à l’été" : le cri d'alarme de SOS Médecins
02/04/2024
13
Assistant médical
"Il faut arriver à transposer l'assistant médical dans une notion d'équipe": aux Rencontres d'AVECsanté...
03/04/2024
4
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17
"Ils ont une peur primaire de la psychiatrie" : pourquoi les étudiants en médecine délaissent cette spécialité
27/02/2024
28
Podcast
"C'est assez intense" : reportage dans un centre de formation des assistants médicaux
01/03/2024
9