"Nous nous sommes trompés" : les excuses de Véran sur la pénurie de masques pendant le Covid

08/09/2022 Par Marion Jort
Politique de santé
Le porte-parole du Gouvernement, Olivier Véran, revient dans un livre à paraître ce jeudi 8 septembre, sur sa gestion en tant que ministre de la Santé de la pandémie de Covid-19, dont il dévoile les coulisses en livrant quelques regrets.

  Plus de deux ans après le début de la crise Covid, il s’excuse. Alors que les professionnels de santé ont alerté, dès mars 2020, sur le manque d’équipement de protection individuelle (EPI) et que les autorités sanitaires avaient jugé "inutile" l'élargissement du port du masque à l'ensemble de la population, Olivier Véran est revenu sur la gestion de l’épidémie alors qu’il était à la tête du ministère de la Santé à l'occasion de la parution de son livre "Par-delà les vagues".  "Sur les masques, nous nous sommes trompés, ni plus ni moins", a affirmé mercredi l'ancien ministre dans une interview au Parisien. D'ailleurs, "ce livre est aussi l'occasion pour présenter mes excuses", assure celui qui est désormais porte-parole du Gouvernement. "Une partie de l'opinion nous a reproché d'avoir sciemment menti sur les masques, pour cacher la pénurie", poursuit-il avant d’assurer : "ce n'est pas le cas. La vérité, c'est que, sur les masques, nous nous sommes trompés, ni plus ni moins".

L’ex-ministre de la Santé explique avoir pris la plume au soir de l'annonce du premier confinement pour se "souvenir plus tard de l'émotion du moment", sans imaginer l'ampleur qu'allait prendre la crise ni savoir qu'il allait en faire un livre. Il confie également avoir "touché du doigt le burn-out". En 2020, à la fin de la première vague, "j'ai eu des vertiges, de profondes nausées, les jambes qui flagellent" rapporte-t-il, expliquant qu'il dormait alors "trois heures par nuit", sautait des repas et était soumis à un "stress permanent". Les réserves de masques étaient passées de presque 2 milliards d'unités (masques chirurgicaux et FFP2) en 2009 à 100 millions à la veille de la crise sanitaire.    [avec AFP] 

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Jean-Marc Juvanon

Jean-Marc Juvanon

Non

Il est évident que le "consentement à l'impôt", en l'occurrence les cotisations sociales obligatoires, va etre remis en cause. En ... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17