Hépatite C : Touraine se félicite d'une "baisse de prix importante" du Sovaldi

31/03/2017 Par Sandy Bonin
Médicaments

Marisol Touraine a publié un communiqué dans lequel elle se félicite d'avoir obtenu "une baisse de prix importante" des traitements innovants contre l'hépatite C. Un accord a été conclu avec le comité des produits de santé (CEPS).

  "Les négociations pour faire baisser les prix des traitements du VHC viennent de s'achever avec l'accord conclu avec le laboratoire Gilead pour ses produits Harvoni et Sovaldi", indique le ministère de la Santé. "Désormais, le prix des traitements sera inférieur à 28 700 euros, contre 41 000 euros pour le Sovaldi" auparavant.   Dès le 1er avril 2017   "Les arrêtés seront publiés très prochainement et permettront à ces nouveaux tarifs d'entrer en vigueur dès le 1er avril 2017", précise le ministère. "Tous ces traitements sont pris en charge à 100% par l'Assurance maladie", rappelle-t-il, "les comptes s'en (trouvant) donc d'autant améliorés". Cet accord intervient un peu moins de quatre mois après celui passé avec le laboratoire américain MSD pour le Zépatier, un autre...

médicament contre l'hépatite C, mis sur le marché au prix de 28.732 euros pour 12 semaines de traitement, hors remises confidentielles. Un traitement qui n'est efficace que pour une partie des patients seulement.   "Une bonne nouvelle pour les patients"   En 2014, l'arrivée du premier remède contre l'hépatite C chronique, le Sovaldi de Gilead, puis son successeur Harvoni, avait déclenché une vive polémique en France en raison du coût de ces médicaments jugés exorbitants. "Ces accords démontrent l'efficacité de la politique volontariste que je mène depuis plusieurs mois pour faire baisser les prix", s'est félicitée Marisol Touraine, citée dans le communiqué, saluant "une bonne nouvelle pour les patients" et "pour les comptes de la sécurité sociale".   [Avec AFP]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17